Des hauteurs de la Provence s'envolent pensées et créations d'aujourd'hui

samedi 13 février 2010

Jacques Basse, le portraitiste des poètes

Jacques Basse est un artiste qui s'est lancé il y a quelques années dans une aventure originale : faire le portrait de contemporains célèbres et leur demander ensuite de le dédicacer. Sur le site qu'il a créé et qu'il alimente régulièrement de ses nouvelles oeuvres, on découvre une galerie impressionnante d'hommes et de femmes politiques, d'académiciens, de médecins, de savants, de philosophes, d'écrivains, etc. Parmi eux se sont présentés à un moment des poètes avec lesquels Jacques Basse s'est trouvé en bonne compagnie, au point de ne se consacrer presque exclusivement qu'à eux aujourd'hui. Après avoir dessiné leur portrait, Jacques Basse a eu l'idée de le compléter par un poème et une notice de présentation. Ainsi, sans le vouloir, il a constitué au fil du temps une véritable anthologie de la poésie contemporaine, une anthologie inédite qui associe au texte le visage de celui qui l'a écrit. Une telle expérience ne pouvait qu'inviter à la réflexion et aux commentaires. Quelques uns introduisent le premier tome des Visages de poésie qui rassemble déjà cent poètes et prolonge en un livre ce que le site Internet avait initié. Dans sa préface Florence Trocmé écrit ainsi : « Car ce que nous donne à voir Jacques Basse ce sont exclusivement des visages, une théorie des visages, ceux d'hommes et de femmes, de poètes de notre temps, qu'il a rassemblés, dessinés d'un trait à la fois tendre et extrêmement précis, hommes et femmes qui marquent notre littérature par leurs écrits et dont les visages, ouverts, offerts sur la page, transcendés par le dessin, semblent nous inviter, parfois même nous appeler. De Marie-Claire Bancquart à Claude Vigée, de Gabrielle Althen à Jean-Pierre Verheggen, d'Henri Bauchau à Christian Prigent, etc. » Et Jean-Max Tixier, qui nous a quitté il y a peu, d'ajouter dans ce même livre : « De l'ensemble des traits distribués sur la page, émerge la vérité d'un homme. Une mystérieuse lueur noire accomplit le regard. Jacque Basse est, par sa maîtrise, un magicien du trait.»

Un deuxième tome des Visages de poésie a déjà fait suite au premier, en attendant la parution d'un troisième. Celui-ci est préfacé par Michel Cosem, Guy Allix et Jean Billaud. Il présente également cent nouveaux visages accompagnés de poèmes et de notices biobibliographiques. On trouvera parmi eux, ceux de Serge Bec, Claude Ber, Daniel Biga, Enan Burgos, Georges-Emmanuel Clancier, Maurice Couquiaud, Jean L'Anselme, Colette Gibelin, Marcel Migozzi, Cécile Odartchenko, Yves Rouquette, Annie Salager, Dominique Sorrente, Bernard Vargaftig... Nous ne pouvons que remercier Jacques Basse de nous restituer une poésie de langue française somme toute bien vivante, diverse, mais unie dans une même célébration du verbe !

Compléments :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire