Des hauteurs de la Provence s'envolent pensées et créations d'aujourd'hui

vendredi 9 novembre 2018

Le souvenir de Guillaume Apollinaire

Ce 9 novembre 2018, voilà cent ans jour pour jour que disparaissait Guillaume Apollinaire. Pour nous associer à cette commémoration, voici deux documents audiovisuels. Le premier a été réalisé par Jean-Marie Drot pour la série "L'art des hommes" et proposé en 1968 à l'occasion du cinquantième anniversaire. Il permet d'entendre le témoignage de plusieurs de ceux qui ont connu le poète. Parmi eux, André Salmon autour duquel s'était organisé mon dernier livre.


Le deuxième, réalisé par Jean-Claude Bringuier, appartient à la belle collection "Un siècle d'écrivains" dirigée par Bernard Rapp. Il nous donne une vue d'ensemble de la vie et de l’œuvre du grand poète et sonne comme une invitation à le relire. Il permet aussi de se livrer à une méditation sur la condition du poète et de s'interroger sur les raisons profondes qui ont permis à Guillaume Apollinaire de trouver un tel écho auprès du public. 


Complément :
- Le site officiel consacré à Guillaume Apollinaire.

mardi 16 octobre 2018

Les paysages de Véro Barbot

Durant le mois de septembre Véro Barbot est venue du Limousin pour exposer ses toiles à la galerie LM Studio qu'anime à Hyères dans le Var Laurence Neron-Bancel.


Afin de prolonger la rencontre avec les œuvres de l'artiste, voici les photographies de quelques unes d'entre elles. Elles sont accompagnées d'extraits d'un article écrit par le critique d'art Didier Paternoster à l'occasion d'une précédente exposition qui s'est tenue à Bruxelles en 2016.

Après (130 cm X 81 cm)

"Au départ, il y a la nature. Une nature omniprésente, saisie dans son sens le plus large et dans ses formes les plus élémentaires."

Orange boum (130 cm x 97 cm)


"Au rythme des saisons, au grès de l'intensité de la lumière, le paysage s'épanouit dans une sorte de vision idéalisée, presque naïve, au sein de laquelle les éléments de la réalité prennent valeur de symboles."

Le petit chemin (130 cm x 89 cm)

"De chaque composition émane un sentiment de plénitude, de sérénité, où l'harmonie chromatique s'allie à la pureté des lignes."

Rond jaune (130 cm x 89 cm)

"Certains éléments de composition rappellent Miró et dans le ciel se dessine parfois comme un mobile de Calder."

Compléments :

samedi 8 septembre 2018

Le nouveau roman d'Andrea Genovese

En novembre 2013, nous avions proposé de faire un bout de chemin avec Andrea Genovese. En cinq étapes nous avions présenté le poète, le romancier, l'auteur de théâtre, sans oublier le critique littéraire et l'essayiste que l'on retrouve régulièrement dans la revue électronique Belvedere qu'il rédige de bout en bout. Andrea Genovese est un écrivain exigeant qui ne fait pas de concessions à son époque qu'il ne cesse de soumettre à son regard critique. Nous le retrouvons tel qu'en lui-même dans son nouveau roman Dans l'utérus du volcan qui a trouvé chez Maurice Nadeau un éditeur à même de convenir à la ligne littéraire dont il n'a jamais dévié.


Voici le résumé du livre qui a reçu déjà de belles critiques que nous présentons en complément et qui a fait l'objet de rencontres de l'auteur avec ses lecteurs, en particulier à Paris et à Toulouse :

Vanni, écrivain italien résident en France, revient dans sa Sicile natale avec sa femme lyonnaise pour recevoir un Prix de poésie chrétienne richement doté et décerné par un ponte de la Mafia. Sous l’influence de l’Etna toujours prêt à s’enflammer, l’apparition de la pulpeuse Lilina va provoquer l’éruption des sens du poète et mettre à mal l’équilibre du couple. Dans une ambiance de polar, qui peut faire penser à l’écrivain sicilien Leonardo Sciascia, l’auteur nous entraîne, sous la violence d’un été torride, des Îles Éoliennes à l’Etna, dans l’agonie d’un monde refermé sur lui-même. Nostalgie, sensualité effrénée, mythologie, l’écriture éclate comme une éruption volcanique.

Compléments :